Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Translator
TOULON Weather
FREJUS Weather
VISITEURS
AUJOURD'HUI : 24 ------------------------------------------------------ TOTAL DES VISITES : 22226---

EN ASIE

Le cerf-volant naquit en Asie il y a environ 2500 ans et son origine est religieuse où Il est considéré comme un esprit lié à la religion et à la mythologie. Aujourd’hui encore il est utilisé dans certaines fêtes pour célébrer le bonheur, la naissance, la fertilité ou la victoire. Il reflète l’âme et son fil la relie au corps.

En chine ancienne le cerf volant a eut d’autres histoires. Le général HAN HSIN utilise un cerf-volant pour calculer la distance du tunnel à creuser pour envahir la forteresses qu’il assiégeait, en 196 av. Jésus CHRIST, et pour effrayer les troupes adverses en équipant des cerfs-volants de vibreurs.

Les cerfs-volants chinois étaient de superbes objets en soie et en bambou. Le cerf volant jouait un rôle essentiel dans les rites d’invocation de la fertilité, de la clémence du temps ou dans les cérémonies saluant la naissance d’un enfant. Encore de nos jours ces traditions existent.

En Corée les familles coréennes inscrivent les noms et dates de naissance des enfants mâles sur un cerf volant qu’ils font voler et qu’ils lâchent. Elles éloignent ainsi des enfants les esprits malins qui pourraient les tourmenter. Les cerfs-volants étaient utilisés pendant les guerres pour la transmission de messages codés. Il demeure des jeux qui remontent au VII siècle et qui se déroulent durant les 2 premières semaines de la nouvelle année.

Au Japon les décorations des cerfs-volants représentent des personnages de légende ou des symboles d’heureuse fortune  » la grue ou la tortue représentent la longévité, le dragon la prospérité, la carpe symbolise le progrès des fils dans la rivière de la vie, le serpent le mal, le poisson-chat l’abondance, le phœnix l’espoir et le bonheur. « Le 5ème jour du 5ème mois on lance de grands cerfs-volants pour célébrer la naissance des enfants mâles.

Au début du XVIII siècle le cerf-volant servait dans des luttes pour le pouvoir que se livraient les puissants propriétaires qui possédaient des rizières des deux cotés des rivières à SHIRONE. D’après la tradition ces combats se déroulaient avec des ROKKAKU de plusieurs mètres d’envergure, cerfs-volants les plus répandus parmi des centaines existants. Ces compétitions vielles de 200 ans avaient un effet secondaire assez bénéfique. Les rives peut solides étaient souvent inondées et le piétinement violent des équipes pendant les combats permettait de les consolider. Ces combats sont encore organisés de nos jours en compétitions amicales.

Les cerfs-volants sont lancés des deux cotés de la rivière et chaque équipe essaie de couper la corde de l’adversaire avec la corde de son cerf-volant.

En Thaïlande le cerf-volant fait l’objet de combat depuis 700 ans. C’est aussi un sport depuis le roi RAMA IIau XIX siècle. Les cerfs-volants Thaï « ont un sexe »: Le CHULA en forme de grande étoile est la représentation masculine, le PAKPAO en forme de losange, plus petit, est lui la représentation féminine ». Le jeu consiste pour le mâle à ramener le plus possible de femelles. Pendant la mousson on fait voler les cerfs-volants pour éloigner les pluies.

En 1358 les rois de la période SUKKOTAÏ aimaient tant la pratique du cerf-volant qu’ils négligèrent leurs affaires. Il s’ensuivit une ordonnance qui interdit de pratiquer ce sport dans les palais et les environs. Le cerf-volant Thaï servit aussi au transport des marchandises. Il fut utilisé par le roi PETRAYA comme porteur de bombes lors d’opérations militaires sur les citadelles assiégées. Il y attachait des fûts de poudre noire qu’il fit exploser au-dessus des assiégés qui furent contraints de capituler.

 

EN OCCIDENT


Le cerf-volant a été importé vers le XV ou XVI siècle par des marchands revenant d’Asie. Les premières traces remontent au moyen age ou le cerf-volant était représenté en forme de manche à air imitant le dragon.

Le nom de cerf-volant viendrait de « serp’volant » qui en vieux Français signifiait serpent volant. Son nom actuel viendrait du coléoptère lucane qui a des cornes comme le cerf.

1589 : L’Italien GIAMBATTISTA DELA PORTA évoque les applications pour les feux d’artifice, pour soulever des lanternes, des pétards, des animaux….

1736 : En France le cerf-volant de combat très prisé fut interdit en raison des bagarres et des dégâts sur les récoltes.

1749 : Deux Ecossais, THOMAS MELVILL et ALEXANDER WILSON étendent le cerf-volant à la recherche scientifique. Ils mesurèrent les variations de températures à différentes altitudes en accrochant des thermomètres à une demi douzaine de cerfs-volants.

1752 : BENJAMIN FRANKLIN procède à des expériences sur les éclairs atmosphériques en faisant voler en plein orage un cerf-volant il découvre ainsi les origines des éclairs.

1821 : L’Anglais GEORGES POCOCK fait breveter un carrosse tiré par des cerfs-volants.

1861 : Sir GEORGES NARES invente un cerf-volant dirigeable capable de porter secours aux naufragés.

1886 : Le Français MAILLOT invente un cerf-volant pouvant soulever des hommes.

1888 : Le Français ARTUR BATUT invente la photo aérienne à l’aide de cerf-volant

1901 : L’Italien MARCONI établit une liaison radio entre Terre Neuve et la Cornouaille à l’aide d’une antenne de 122 mètres dressée par cerfs-volants.

1904 : Invention par le 34ème R.I. de Mont de Marsan du cerf-volant cible.

1914 : Utilisation de cerfs-volants comme moyens d’observation aérienne permettant de surveiller la mer sur de grandes distances.

1942 : l’Américain PAUL GARBER fabrique un cerf-volant pilotable, où est peint un avion japonais ou allemand, pour l’entraînement des canonniers de la Royal Navy.